Evénements Rome (patrimoine mondial) Europe Asie Amérique Afrique

Informations – Sri Lanka

Tableau des températures

JanFebMarAprMayJunJulAugSepOctNovDec
Colombo262626282828262727262626
Bruxelles4581215212321201553

Remarque générale :

vous trouverez ci-dessous un résumé des informations, veuillez tenir compte du fait que les conditions d‘entrée sur le territoire, la situation politique et sanitaire peuvent changer à tout moment dans le monde entier. Nous vous recommandons par conséquent de vous informer avant votre voyage. Veuillez consulter le site web du Ministère des Affaires étrangères (https://www.diplomatie.belgium.be/fr) avant votre départ.

Situation :

le Sri Lanka est une île dans l’Océan indien, au sud des Indes.

Forme du gouvernement :

république présidentielle avec un système parlementaire démocratique.

Capitale :

officiellement : Sri Jayewardenepura – Kotte (siège du gouvernement) de facto : Colombo

Religion :

70,2% de bouddhistes (bouddhisme Theravada), 12,6% d’hindous, 9,7% de musulmans, 7,4% de chrétiens, 0,1% d’autres confessions

Langue :

les langues officielles sont le cingalais et le tamoul. La langue de communication est l’anglais.

Climat :

tropical humide. Sur les hauteurs et à proximité des côtes, plus doux

Heure locale :

la différence avec le fuseau horaire d’Europe centrale est + 4,5 heures. Étant donné qu’il n’y a pas de passage vers l’heure d’été, le décalage horaire est réduit en été à + 3,5 heures.

Électricité :

230 V, 50 Hz. Un adaptateur est nécessaire.

Téléphoner :

pour des appels téléphoniques vers la Belgique, il faut composer l’indicatif du pays 0032 (+32). Pour des appels à partir de la Belgique vers le Sri Lanka, il faut composer le 0094 (+94).

Le pays et ses habitants :

les comportements qui pourraient être interprétés comme du mépris religieux sont sanctionnés par la police, notamment par des incarcérations de plusieurs jours. Il est interdit de se faire photographier en tournant le dos à une statue de Bouddha. Des photos irrespectueuses devant des motifs religieux peuvent entraîner de lourdes sanctions, voire la prison. Il est interdit de photographier les fresques dites des « filles des nuages » sur le rocher de Sigiriya. Le non-respect de cette interdiction peut entraîner de lourdes amendes ainsi que la confiscation de l’appareil photo par les autorités de police sri-lankaises. Il est également interdit de photographier les installations militaires. Il est interdit d’entrer dans les temples sans se couvrir les épaules et sans porter de pantalon ou de jupe au-dessus des genoux. Ne montrez pas de vêtements ou de tatouages avec des motifs bouddhistes, car ils peuvent être perçus comme un dénigrement du bouddhisme. Assurez-vous de pouvoir prendre des photos ou demandez la permission. Respectez impérativement les instructions et les règlements des sites culturels sri-lankais.

Réglementation d’entrée pour les ressortissants de nationalité belge :

les ressortissants belges doivent impérativement être munis pour leur entrée au Sri Lanka d’un visa touristique payant. Pour des séjours inférieurs à 30 jours, la demande d’autorisation doit être effectuée directement auprès de l’Electronic Travel Agency. Le visa est valable jusqu’à 30 jours à partir de l’entrée dans le pays et peut être prolongé, sur place, au-delà de 30 jours. Le visa doit être demandé en ligne à Electronic Travel Authority (ETA) http://www.eta.gov.lk/slvisa/. Le paiement s’effectue en ligne. Il peut aussi être demandé à l’Ambassade de la République socialiste du Sri Lanka à Bruxelles. Concernant les dispositions récentes applicables au visa, veuillez consulter la page du site http://diplomatie.belgium.be/fr. À l’entrée sur le territoire, il est conseillé d’être muni d’une copie de l’autorisation ETA (qui vous parviendra par email). Veuillez noter que les personnes sans visa peuvent se rendre à un guichet prévu à cet effet à l’aéroport de Bandaranaike pour qu’il leur soit délivré. Dans ce cas, il faut y ajouter une petite pénalité.
Les visiteurs doivent aussi être munis d’un passeport d’une durée de validité d’au moins 6 mois à la date d’entrée. Autres nationalités : se renseigner auprès de l‘Ambassade. Autres nationalités : se renseigner auprès de l‘Ambassade.
Nous vous informons que RSD Belgium ne peut être tenu responsable en cas de refus d´embarquement ou d‘entrée sur le territoire en cas de présentation d‘un document d‘identité non valide.

Guide :

vos guides sont parfaitement qualifiés et vous feront découvrir de manière détaillée le pays, ses habitants, l’histoire, la culture, etc. Ils vous informeront d’un point de vue organisationnel, et seront toujours à vos côtés pour vous conseiller et vous aider. Ils vous aideront lors de l’attribution des chambres, et se réjouissent de pouvoir vous saluer lors de la première information. A cette occasion, vous aurez des précisions intéressantes et utiles concernant le déroulement du voyage.

Forfaits supplémentaires :

votre voyage inclut déjà de nombreuses prestations. Si vous le souhaitez, vous aurez la possibilité de réserver des prestations complémentaires :
Demi-pension : ce forfait comprend 12× dîners servis sous forme de buffet ou repas du soir à 5 plats : seulement 199€* par personne.
Forfait « Découverte » : ce forfait comprend les 3 excursions « Polonnaruwa, patrimoine mondial », « voyage en train avec vue panoramique sur les hauts plateaux du Sri Lanka » ainsi que « safari dans le parc national Udawalawe » : seulement 189€* par personne.
* Les prix des forfaits peuvent varier en cas de réservation sur place.

Monnaie / Banque / Carte de crédit :

Monnaie : roupie sri-lankaise (LKR). Cours (octobre 2023) : 1 EUR = 338,20 LKR; 1 LKR = 0,003 EUR.
Banque / Carte de crédit : le retrait d’argent liquide aux distributeurs automatiques et le paiement par carte de crédit sont certes répandus, mais pour les régions plus éloignées et les petits commerces, il est recommandé de se munir d’espèces. Les espèces ne peuvent être échangées qu’auprès des services autorisés (p. ex. aéroport), des banques et des hôtels, qui confirment le change sur un formulaire. Des cas de fraude à la carte de crédit surviennent également au Sri Lanka. Il est donc toujours conseillé de vérifier si les petites factures peuvent être réglées en espèces. Avant un traitement à l’hôpital ou dans un cabinet médical, il est souvent demandé de présenter une carte de crédit, même si l’on dispose d’une assurance maladie valable à l’étranger. Il est donc conseillé de toujours avoir sa carte de crédit sur soi. Les cartes bancaires étrangères ne peuvent pas être utilisées au Sri Lanka.

Formalités douanières :

l’importation et l’exportation de monnaie locale ne sont autorisées pour les touristes qu’à hauteur de 200 LKR. Il est possible d’emporter une quantité illimitée de devises étrangères, mais à partir d’une valeur de 10 000 USD, il est obligatoire de les déclarer. Les devises étrangères peuvent être exportées jusqu’à une valeur de 5 000 USD si elles ont été déclarées à l’entrée. Le tabac étranger ne peut pas être importé. L’importation de marchandises, qui sont fabriquées à partir d’espèces animales ou végétales protégées, est interdite. L’exportation d’antiquités (tous les objets datant de plus de 50 ans) requiert une autorisation administrative. L’importation et l’exportation d’armes et de drogues sont strictement interdites.
Important : veuillez noter que lors de l’importation de marchandises en Belgique, les marchandises doivent être dédouanées à partir d’une certaine valeur totale. Le montant des droits de douane dépend du pays dans lequel vous avez acheté les biens. Pour connaître les dispositions douanières actuelles de la douane belge, veuillez consulter le site https://diplomatie.belgium.be/fr.

Conseil de sécurité :

depuis les attentats terroristes perpétrés contre des églises et des hôtels à Colombo, Negombo ainsi qu’à Batticaloa le dimanche de Pâques 2019, qui ont fait de nombreux morts et blessés, dont des étrangers, la situation sécuritaire est moins tendue. Après les attentats, les mesures de sécurité ont été nettement et visiblement renforcées et la présence des forces de sécurité s’est vue multipliée dans tout le pays. De manière générale, des couvre-feux peuvent être imposés à court terme et les médias sociaux peuvent être bloqués. Les mesures de sécurité sont toujours renforcées à l’aéroport.
Criminalité : c’est au sein des sociétés locales que la criminalité violente est la plus fréquente. Les étrangers, en particulier les femmes voyageant seules ou en petits groupes, sont parfois victimes d’agressions violentes, voire sexuelles, même dans les centres touristiques. Pour ce faire, des drogues ou des gouttes K.O. sont parfois administrées par le biais de boissons.

Dispositions pénales particulières :

le droit sri-lankais, en particulier le droit pénal, doit également être respecté dans son intégralité par les touristes étrangers. Il est fait ici référence aux dispositions relatives à l’importation et à l’exportation de devises, à la détention illicite de stupéfiants et d’armes et aux délits sexuels. Les infractions, tout comme les comportements pouvant être interprétés comme un mépris religieux, peuvent entraîner des sanctions très sévères. En outre, les abus sexuels sur des enfants peuvent également être punis en Belgique, même si les faits ont été commis à l’étranger.

Informations d‘ordre médical :

vérifiez au minimum 8 semaines avant votre voyage les toutes dernières recommandations médicales spécifiques au pays du Ministère des affaires étrangères (https://diplomatie.belgium.be/fr). Chaque page spécifique à un pays renferme des informations relatives aux recommandations de vaccination, aux risques pour la santé actuels ou aux flambées épidémiques ainsi que des informations relatives à la prise en charge médicale à l’étranger. Les vaccins contre l’hépatite A, en cas de séjour de longue durée ou d’exposition particulière, également contre la dengue, l’hépatite B, le tétanos, la fièvre typhoïde, la rage et l’encéphalite japonaise sont recommandés comme vaccins de voyage.
Protection contre les moustiques: Une protection suffisante contre les moustiques (prophylaxie d’exposition) est recommandée. Elle comprend :

  • Porter des vêtements longs, de couleur claire et imprégnés contre les insectes.
  • Appliquer sur toutes les surfaces cutanées d’un répulsif adapté et
  • Utiliser des moustiquaires imprégnées pendant la nuit ou
  • Séjour dans des locaux protégés des moustiques (moustiquaires, climatisation). Ils protègent contre d’autres maladies telles que la dengue et l’encéphalite japonaise.

Diarrhée et maladies intestinales : les diarrhées sont courantes tout au long de l’année dans le pays. L’eau du robinet, même dans les villes, n’a pas la qualité de l’eau potable. Il est recommandé de consommer uniquement des boissons en bouteilles ou canettes, dans l’emballage d’origine, ou de faire bouillir l’eau avant de la consommer, de la filtrer ou de la désinfecter chimiquement. Pour laver les fruits et légumes ou se laver les dents, utilisez seulement de l’eau potable, en dehors de la capitale. Il faut renoncer à consommer des produits non cuits et non épluchés. La viande, le poisson et les fruits de mer doivent être consommés bien cuits. Un risque d’infection transmise par les salmonelles, les shigelles et la typhoïde, les amibes, les lamblias et les vers est présent dans tout le pays. Toutes les mesures d’hygiène telles que se laver et se désinfecter les mains après avoir été aux toilettes et avant de manger ainsi que le fait de tenir éloignées les mouches des produits alimentaires peuvent réduire le danger d’une infection.
Maladies liées à la situation géographique et aux conditions climatiques : l’intensité du rayonnement solaire est souvent sous-estimée par les vacanciers. Il faut se munir d’une bonne protection solaire et avoir un apport liquide important, en particulier pour les personnes âgées. Les courants dangereux sont toujours à l’origine à de tragiques noyades : il faut respecter les avertissements donnés sur les plages, et renoncer à la consommation d’alcool avant de nager ou de se baigner. Les plages souillées par les excréments d’animaux présentent également un risque d’infection par des maladies parasitaires de la peau (larva migrans cutanea). Une prise en charge médicale, notamment en cas d’urgence ou d’accident, n’est pas toujours garantie ni partout.

Assistance médicale :

en raison de la crise économique persistante, il y a des restrictions d’importation et des goulots d’étranglement dans les livraisons, ce qui affecte également l’approvisionnement en médicaments. Tous les médicaments ne sont pas toujours disponibles, en particulier dans les zones rurales et les institutions publiques. Emportez les médicaments nécessaires de Belgique. La prise en charge médicale est généralement suffisante à bonne dans les grandes villes et les centres touristiques, mais ne correspond pas partout aux normes européennes. À Colombo, la prise en charge médicale dans chaque domaine de spécialisation est de haut à très haut niveau.
Le Ministère des affaires étrangères recommande par ailleurs aux voyageurs de souscrire une assurance voyage prévoyant p.ex. le rapatriement médical d’urgence.

Le client doit s‘assurer de l‘adéquation de sa forme physique et psychique au séjour choisi et de l‘autonomie physique et psychique qu‘il implique.

Les informations contenues dans ces pages sont susceptibles de modification et sont données à titre indicatif. Octobre 2023


retour à Conseils et informations