Informations Sri Lanka

Tableau des températures

 JanFebMarAprMayJunJulAugSepOctNovDec
Colombo262626282828262727262626
Bruxelles4581215212321201553

Situation :

Le Sri Lanka est une île dans l’Océan indien, au sud des Indes.

Forme de gouvernement :

République présidentielle avec un système parlementaire démocratique. Le chef de gouvernement est Maithripala Sirisena. Lors des dernières élections présidentielles du 08.01.2015, il a été élu comme Président exécutif (en même temps, chef d’État et de gouvernement). Il est entré en fonction le 09.01.2015. Le Premier ministre (aussi représentant du Chef de l’État) est Ranil Wickremesinghe (UNP).

Capitale :

politique : Sri Jayewardenepura – Kotte (à la périphérie de Colombo, environ 100.000 habitants) ; capitale économique : Colombo (nombre d’habitant) en 2001 : ville 637.865, district 2,32 Mio.).politique : Sri Jayewardenepura – Kotte (à la périphérie de Colombo, environ 100.000 habitants) ; capitale économique : Colombo (nombre d’habitant) en 2001 : ville 637.865, district 2,32 Mio.).

Religion :

70,2% de bouddhistes (bouddhisme Theravada), 12,6% d’hindous, 9,7% de musulmans, 7,4% de chrétiens, 0,1% d’autres confessions.

Langue :

les langues officielles sont le cingalais et le tamoul. La langue de communication est l’anglais.

Climat :

tropical humide. Sur les hauteurs et à proximité des côtes, plus doux.

Electricité :

230 V, 50 Hz. Un connecteur rond 3 prises. Un adaptateur est nécessaire.

Heure locale :

La différence avec le fuseau horaire d’Europe centrale (MEZ) est + 4 heures30 heures. Étant donné qu’il n’y a pas de passage vers l’heure d’été, le décalage horaire est réduit en été à +3 heures 30.

Téléphone :

pour des appels téléphoniques vers la Belgique, il faut composer l’indicatif du pays (0032 (+32). Pour des appels à partir de en Belgique vers le Sri Lanka, il faut composer le 0094 (+94).

Réglementation d’entrée pour les ressortissants de nationalité belge :

Les ressortissants belges doivent impérativement être munis pour leur entrée au Sri Lanka d’un visa touristique payant. Pour des séjours inférieurs à 30 jours, la demande d’autorisation doit être effectuée directement auprès de l’Electronic Travel Agency.
Le visa est valable jusqu’à 30 jours à partir de l’entrée dans le pays et peut être prolongé, sur place, au-delà de 30 jours. Le visa doit être demandé préalablement en ligne à Electronic Travel Authority (ETA) http://www.eta.gov.lk/slvisa/. Le paiement s’effectue en ligne. Il peut aussi être demandé à l’Ambassade/au Consulat du Sri lanka à Bruxelles.
Concernant les dispositions récentes applicables au visa, veuillez consulter la page du site: http://www.diplomatie.belgium.be/ Sous voyages à l’étranger/documents de voyage.
À l’entrée sur le territoire, il est conseillé d’être muni d’une copie de l’autorisation ETA (qui vous parviendra par email).
Veuillez noter que les personnes sans visa peuvent se rendre à un guichet prévu à cet effet à l’aéroport de Bandaranaike pour qu’il leur soit délivré. Dans ce cas, il faut y ajouter une petite pénalité. Les visiteurs doivent aussi être munis d’un passeport d’une durée de validité d’au moins 6 mois à la date d’entrée

Guide :

Vos guides-accompagnateurs sont parfaitement qualifiés pour vous faire découvrir le pays, ses habitants, l’histoire, la culture, etc. Ils vous informeront de l’organisation et seront toujours à vos côtés pour vous conseiller et vous aider. Ils vous aideront lors de l’attribution des chambres, et se réjouissent de pouvoir vous saluer lors de la première information avec une boisson de bienvenue. À cette occasion, vous aurez des précisions intéressantes et utiles concernant le déroulement du voyage. Vous pouvez vous réjouir : nous avons composé pour vous un programme varié avec de nombreux temps forts qui vous donneront la possibilité de découvrir la culture et la diversité des paysages du Sri Lanka, et d’apprendre beaucoup sur le pays et ses habitants. Votre voyage inclut déjà de nombreuses prestations. Si vous le souhaitez, vous aurez la possibilité de réserver des prestations complémentaires sur place. Ainsi, vous profiterez de conditions préférentielles particulières.

Forfait de base « Gastronomie » : Le forfait comprend une demi-pension tout confort, à savoir 12 dîners variés avec des spécialités traditionnelles et internationales : seulement 299€ par personne.
Forfait « Découverte » : Le forfait comprend les trois excursions « Polonnaruwa, patrimoine mondial », « Voyage en train avec vue panoramique sur les hauts plateaux du Sri Lanka » ainsi que le « Safari dans le parc national Udawalawe » pour seulement 198€ par personne.

Monnaie/Banque/Carte de credit :

Devise : Roupie sri-lankaise(LKR). Cours (avril 2018) 1 Euro (EUR) = 192,66 roupie sri-lankaise (LKR); 1 roupie sri-lankaise (LKR) = 0,0052 Euro (EUR).
Banques / cartes de crédit : Les distributeurs d’argent, qui acceptent les cartes de crédit belges avec PIN, sont très répandus. Mais, dans certains cas, il est conseillé d’informer préalablement la banque afin d’éviter que les opérations soient bloquées en raison d’une présomption d’utilisation abusive de la carte. Le paiement des éventuels frais hospitaliers ou médicaux s’effectue, en général, par carte de crédit même en cas d’assurance maladie valable à l’étranger. Les cartes V-Pay ne peuvent pas être utilisées au Sri Lanka. L’échange des chèques de voyage American Express est souvent source de difficultés, étant donné que de nombreuses banques refusent de les accepter. On rencontre souvent au Sri Lanka des cas de fraude par carte de crédit. Il est donc recommandé de payer une grande partie des dépenses en argent liquide.

Formalités douanières :

Le tabac étranger ne peut pas être importé. L’importation de marchandises, qui sont fabriquées à partir d’espèces animales ou végétales protégées, est interdite. L’exportation d’antiquités (tous les objets datant de plus de 50 ans) requiert une autorisation administrative. L’importation et l’exportation d’armes et de drogues sont strictement interdites. Vous pourrez obtenir de plus amples informations douanières auprès de l’ambassade du Sri Lanka qui est seule habilitée à vous donner des renseignements juridiquement valables. La réglementation douanière pour la Belgique peut être obtenue sous www.diplomatie.belgium.be

Informations supplémentaires sur le voyage :

Tout comportement, qui pourrait être interprété comme un manque de respect à la religion, est sanctionné par la police, notamment par une peine d’emprisonnement de quelques jours. Afin de ne pas porter atteinte aux sensibilités religieuses de la population bouddhiste, les sites, les objets et les symboles religieux doivent être traités avec respect et considération, notamment lors de prises de photos. Par exemple, il est interdit aux visiteurs de se faire photographier le dos tourné à la statue de Bouddha ou de grimper sur une statue de Bouddha. En entrant dans des temples bouddhistes, veuillez porter des vêtements appropriés (les épaules doivent être couvertes, les pantalons et jupes doivent recouvrir les genoux). Les vêtements ou tatouages portant des motifs bouddhistes ne doivent, en aucun cas, être visibles, car ils peuvent être considérés comme un dénigrement de la religion bouddhiste. Les plaintes lors de fraudes à l’achat, par ex. de bijoux, se multiplient. De plus, les plaintes de plus en plus fréquentes sont faites par des touristes ayant acheté des plantes, épices et produits cosmétiques à des prix exorbitants. Des plaintes peuvent être déposées auprès des postes de police pour touristes, établies dans les principales régions touristiques, le long de la côte sudouest.

Informations d‘ordre médical :

Vaccinations : Les personnes, âgées de plus d’un an, doivent attester d’une vaccination valable contre la fièvre jaune, dans la mesure où elles ont séjourné dans les 9 jours précédents leur arrivée dans un pays à haut risque de fièvre jaune (www.who.int). Pour les voyageurs, ayant seulement séjourné en Belgique avant de se rendre au Sri Lanka, il n’y a pas de vaccinations obligatoires. Le Ministère des Affaires étrangères recommande de contrôler, lors d’un voyage, les vaccinations règlementaires selon le calendrier des vaccinations de l’Institut de Médicine tropicale (IMT) www.itg.be pour enfants et adultes (www.diplomatie.belgium.be ou www.influenza.be) et, le cas échéant, de les compléter. Pour les adultes, les vaccinations comprennent celles contre le tétanos, la diphtérie, la coqueluche, aussi les vaccins combinés contre la rougeole, oreillons, rubéole et contre la grippe et les pneumocoques. Avant de partir en voyage, demandez conseil à un centre de consultation spécialisé ou à un médecin spécialiste en médecine tropicale ou en médecine des voyages et adaptez votre vaccination, même si vous avez déjà effectué des voyages dans les tropiques (diplomatie.belgium.be ou influenza.be).
Paludisme : Le paludisme a fortement diminué au Sri Lanka. Quelques cas isolés ont été déclarés dans le nord et l’ouest du pays. Il s’agit principalement de la malaria tertiana, rarement mortelle, causée par le Plasmodium vivax. Le paludisme est transmis par la piqûre d’un moustique anophèle, suceur de sang et nocturne. Une protection suffisante contre les moustiques (prophylaxie d’exposition), en particulier au crépuscule et pendant la nuit, permet de se protéger efficacement contre le paludisme.
• Porter des vêtements longs, de couleur claire et imprégnés contre les insectes.
• Appliquer sur toutes les surfaces cutanées d’un répulsif adapté et
• Utiliser des moustiquaires imprégnées pendant la nuit ou
• Protéger les chambres avec des moustiquaires ou des systèmes de climatisation.
Tous ces gestes diminuent de manière significative le risque de transmission et protègent contre d’autres maladies transmises par les moustiques comme la fièvre dengue et l’encéphalite japonaise. La prise préventive de médicaments (traitement prophylactique) n’est pas recommandée www.diplomatie.belgium.be et doit être uniquement envisagée dans des cas exceptionnels. L’utilisation d’un médicament antipaludique, sur ordonnance, et d’un traitement d’urgence peut être envisagée.
Le choix du médicament et les éventuels effets secondaires, notamment les intolérances avec d’autres médicaments, doivent être discutés avant votre départ avec un médecin spécialiste en maladies tropicales en fonction du voyage et des circonstances personnelles. L’apparition de la fièvre après un séjour au Sri Lanka doit être signalée immédiatement au médecin en l’informant que vous avez séjourné dans une région affectée par le paludisme.
Vous trouverez de plus amples informations sur le site www.diplomatie.belgium.be.
Diarrhée et maladies intestinales : Les diarrhées sont courantes tout au long de l’année dans le pays. L’eau du robinet, même dans les villes, n’a pas la qualité de l’eau potable. Il est recommandé de consommer uniquement des boissons en bouteilles ou canettes, dans l’emballage d’origine, ou de faire bouillir l’eau avant de la consommer, de la filtrer ou de la désinfecter chimiquement. Pour laver les fruits et légumes ou se laver les dents, utilisez seulement de l’eau potable, en dehors de la capitale. Il faut renoncer à consommer des produits non cuits et non épluchés. La viande, le poisson et les fruits de mer doivent être consommés bien cuits. Un risque d’infection transmise par les salmonelles, les shigelles et la typhoïde, les amibes, les lamblias et les vers est présent dans tout le pays. Toutes les mesures d’hygiène telles que se laver et se désinfecter les mains après avoir été aux toilettes et avant de manger ainsi que le fait de tenir éloignées les mouches des produits alimentaires peuvent réduire le danger d’une infection.
Maladies liées à la situation géographique et aux conditions climatiques : En raison de la proximité de l’Équateur, il faut se munir d’une bonne protection solaire et avoir un apport liquide important, en particulier pour les enfants et les personnes âgées. Les courants dangereux sont toujours à l’origine à de tragiques noyades : il faut respecter les avertissements donnés sur les plages, et renoncer à la consommation d’alcool avant de nager ou de se baigner. Les enfants doivent toujours être sous surveillance à la plage.
Ayurveda : Dans la littérature médicale, vous trouverez toujours des informations sur les intoxications à l’arsenic et aux métaux lourds par des préparations ayurvédiques. Les médias ont aussi rapporté certains cas au Sri Lanka. Il est fortement conseillé, dans le cadre de traitement ayurvédique, de ne pas prendre de préparations ayurvédiques non certifiées et de s’assurer qu’elles ne contiennent ni arsenic ni métaux précieux.

Assistance médicale :

Dans les grandes villes et les centres touristiques, l’assistance médicale est jugée de satisfaisante à bonne, mais ne correspond pas partout aux normes européennes. À Colombo, l’assistance médicale est, dans certains domaines spécialisés, d’un bon, voire très bon niveau. Il est fortement conseillé d’être couvert par une assurance maladie valable et suffisante, y compris une assurance rapatriement. Il est conseillé pour les personnes souffrant d’une maladie chronique qui nécessite un traitement de consulter un médecin spécialisé dans les voyages avant leur départ www.diplomatie.belgium.be. Les voyageurs, qui doivent régulièrement prendre des médicaments, sont invités à les emporter en quantité suffisante au Sri Lanka et à être munis d’une prescription médicale en anglais de leur médecin, en cas de besoin. L’Ambassade de Belgique à Colombo met à disposition, en cas d’urgence, une liste des médecins et hôpitaux dans la ville.

Les informations contenues dans ces pages sont susceptibles de modification et sont données à titre indicatif. avril 2018


retour à Conseils et informations

Agrandissement: